Algérie : Le Président a confirmé que toutes les frontières du pays resteront fermées !
#Actualite #Decideurs #Politique #ALGERIE
Denys Bédarride
lundi 15 mars 2021 Dernière mise à jour le Lundi 15 Mars 2021 à 10:59
Agenda
Date de début : 12 juin 2021
Date de fin : 12 juin 2021
Agenda
Date de début : 12 juin 2021
Date de fin : 12 juin 2021
Catégorie : Elections législatives

Depuis sa prise de fonction en 2019, le président algérien Abdelmadjid Tebboune fait face à des contestations populaires. Afin de prendre en compte les réclamations du Hirak, le dirigeant avait décidé de dissoudre en février dernier le Parlement et de convoquer de nouvelles élections. 

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a décrété que les élections législatives se tiendraient le 12 juin prochain. C’est ce qu’a annoncé la présidence dans un communiqué publié le 11 mars 2021.

« Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé aujourd’hui 27 Rajab 1442, correspondant au 11 mars 2021, le décret présidentiel 96-01 relatif à la convocation du corps électoral en vue des élections législatives, dont la date est fixée au samedi 12 juin 2021 », lit-on dans le communiqué relayé par l’APS,

Cette décision intervient dans un contexte où le gouvernement algérien met en place de nombreuses réformes visant à apaiser les tensions sociales qui affectent le système politique du pays.

En effet, les manifestations populaires du mouvement pro-démocratique Hirak ont fait peser sur les autorités une pression, avec pour but de mettre fin à un système qui, selon les manifestants, est corrompu et autoritaire.

Ainsi, le 18 février 2021, le chef de l’Etat avait déclaré son intention de dissoudre l’Assemblée populaire nationale, de modifier son gouvernement, et d’organiser des élections visant à remplacer le Parlement dissout. Il avait en effet déclaré avoir « décidé de dissoudre l’Assemblée populaire nationale pour appeler à des élections sans corruption […], et pour ouvrir ses portes à la jeunesse ».

L’organisation de ces élections se fera selon les dispositions de l’ordonnance 21-01 signée par le président, portant loi organique relative au régime électoral, et dont les dispositions s’inscrivent entre autres dans le sens de la réduction de la corruption et de l’inclusion des jeunes.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *