Tunisie : La filière dattes devient l’un des piliers du secteur agricole du pays
#Agriculture #Alimentation #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 24 mars 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 24 Mars 2021 à 08:19

Si sa contribution est un peu éclipsée par la domination de l’huile d’olive, la filière est toutefois l’une des plus dynamiques du pays du Jasmin. 

En Tunisie, les expéditions de dattes ont atteint 81 800 tonnes pour des recettes de 535,8 millions de dinars (196 millions $) depuis le début de la saison 2020/2021, le 1er octobre dernier. Cette enveloppe marque une baisse de 3,7 % comparativement à l’année dernière à la même période (556,6 millions de dinars).

D’après Samir Ben Slimane, directeur général du Groupement interprofessionnel des dattes (GID), les ventes ont souffert de la baisse des prix liée à la concurrence exacerbée et de la réticence des importateurs face à l’incertitude liée à la pandémie de coronavirus.

En raison de cette situation, le pays n’a pas profité sur le plan financier, de l’augmentation du volume de ses envois sur la période (+1,8 %). Le Maroc est resté le principal marché d’exportation du pays avec 20 700 tonnes, suivi par l’Italie (6 700 tonnes), la France (6 400 tonnes) et l’Allemagne (5 900 tonnes). 

En 2020/2021, le pays table sur une production de 335 000 tonnes de dattes. La filière est la seconde source de devises dans le secteur agricole avec 15 % derrière l’huile d’olive. Les principales variétés commercialisées sont Deglet Nour, Allig, Khouat Allig et Kenta.  

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *