Tunisie-Libye : Ce qu’il faut retenir cette semaine dans l’actualité de ces deux pays
#Banque #Covid19 #Economie #Innovation #Startup #LIBYE
Denys Bédarride
lundi 29 mars 2021 Dernière mise à jour le Lundi 29 Mars 2021 à 09:29

En Tunisie, les banques du pays affichent une certaine performance même si le niveau de liquidité est préoccupant, la France confirme son aide à la réhabilitation de quartiers populaires et le Projet Startups et PME innovantes aura un financement de 239 millions d’€. De son côté, la Libye propose un budget 2021 en forte hausse.

En Tunisie : 

La Banque centrale a appelé les banques à faire preuve de prudence et à maintenir des niveaux de fonds propres adéquats pour soutenir l’économie réelle et faire face à d’éventuels risques liés à la situation actuelle. 

Le ministre du Transport a annoncé le rééchelonnement de la dette de Tunis Air auprès du Trésor public dont le montant atteint 20,9 M TND. Cette annonce intervient un mois après le rééchelonnement de sa dette de 70 M TND auprès de TAV. 

La Banque centrale a salué la performance des 42 banques et établissements financiers présents en Tunisie. Les indicateurs de rentabilité des 23 banques résidentes ont augmenté en 2019. Le ratio de solvabilité s’est amélioré pour atteindre 13,2% fin 2019. 

L’Ambassade de France en Tunisie a indiqué lors d’une visite effectuée à Kairouan que l’Agence Française de développement poursuit son financement de réhabilitation de cinq quartiers populaires dans le gouvernorat de Kairouan.

Le Ministre des technologies a annoncé le lancement du Projet Startups et PME innovantes incluant le fonds des fonds Anava qui assurera un financement de 200 M d’€ au profit de startups tunisiennes et le programme Fly Wheel prévoyant un financement de 39 M d’€. 

Le Projet Startups et PME innovantes prévoit d’accompagner 365 startups et 1800 emplois directs. Depuis avril 2019, environ 450 startups ont vu le jour soit une moyenne de 20 startups par mois. 

Les premières immatriculations de véhicules ont augmenté de 1% entre 2019 et 2020 et les véhicules utilitaires neufs ont enregistré une diminution de 6% entre 2019 et 2020 et les ventes de voitures “populaires” ont augmenté de +15% en 2020. 

En Libye : 

Le budget proposé en 2021 de 96 Mds LYD apparait en forte hausse par rapport aux années précédentes (38,5 Mds LYD en 2020 et 46,8 Mds LYD en 2019) dans un contexte de forte dévaluation du dinar libyen. Les dépenses sont consacrées pour la majeure partie aux salaires. 

Budget 2021 : Les recettes budgétaires atteindraient 111,1 Mds LY, ce qui permettrait de dégager un excédent budgétaire  de 14,9 Md LYD, provenant exclusivement des revenus pétroliers en 2021.

Le ministère des Finances a annoncé la création d’un Conseil des politiques économiques composé du gouverneur de la Banque centrale, des ministres concernés, universitaires, syndicats, investisseurs et consommateurs. Il sera placé sous l’autorité du chef du gouvernement.

Lors d’une cérémonie organisée le 23 mars à Benghazi, le vice-premier ministre du gouvernement de l’Est a officiellement transféré les attributions du gouvernement de l’Est au GUN. 

Le ministre de la Santé a annoncé la fusion des comités scientifiques de l’Est et de l’Ouest en une entité nationale. Les premières livraisons de doses du vaccin AstraZeneca auront lieu d’ici 2 semaines et l’Organisation mondiale de la santé devrait assurer d’autres livraisons. 

Au 23 mars, 153 411 cas de contamination à la COVID-19 et 2564 décès ont été confirmés en Libye. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *