La production de l'OPEP a augmenté de 160 000 barils par jour en septembre
#Economie #Exportation #Petrole #ArabieSaoudite
Denys Bédarride
mercredi 21 avril 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Avril 2021 à 09:12

Les chiffres de l’initiative conjointe pour les données pétrolières, “JODI”, ont montré que les exportations de pétrole brut de l’Arabie saoudite ont diminué de 14,5 % sur une base mensuelle en février.

Les exportations du Royaume ont atteint les 5,625 millions de barils par jour en février dernier, contre les 6,582 millions de barils par jour au mois de janvier qui l’a précédé.

La baisse est due à la baisse de la production du Royaume de 10,5 % sur une base mensuelle en février, à 8,147 millions de barils par jour, contre les 9,103 millions de barils par jour du mois de janvier.

Depuis février dernier, l’Arabie saoudite a commencé à réduire sa production pétrolière volontairement d’un million de barils par jour, cette décision restera en vigueur jusqu’à la fin de ce mois.

L’Arabie saoudite est le premier pays exportateur de pétrole brut au monde, bien qu’elle arrive troisième en matière de volume de production, en se classant après la Russie et les États-Unis, avec une production moyenne de 9,8 millions de barils par jour dans les conditions normales.

JODI est une organisation internationale créée par décision des producteurs du pétrole à travers le globe au début des années 1990, et ce, afin de collecter des données et des statistiques liées à la production pétrolière et de les présenter sous la forme d’études pouvant à la fois intéresser tant les producteurs que les consommateurs de pétrole.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *