Palestine : L’Union européenne juge décevante la décision de reporter les élections palestiniennes
#Decideurs #Europe #Institutions #Politique #PALESTINE
Denys Bédarride
mardi 4 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 4 Mai 2021 à 10:01

L’Union européenne (UE) a déclaré, ce 1er mai que la décision du report des élections générales en Palestine, y compris dans la ville occupée de Jérusalem, était “décevante”.

Dans un communiqué publié sur le site de l’UE, le Haut Représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité dans l’Union européenne, Josep Borrell, a exprimé sa déception face à la décision de reporter les élections palestiniennes, appelant les parties concernées à fixer rapidement une nouvelle date pour le scrutin.

“L’Union européenne a constamment réitéré son soutien à la tenue d’élections crédibles et transparentes pour tous les Palestiniens”, a-t-il souligné.

Et d’ajouter : “Nous renouvelons notre appel à Israël pour faciliter la tenue de ces élections dans tous les territoires palestiniens, y compris Jérusalem-Est.”

Le responsable européen a également noté : « L’Union européenne est fermement convaincue que les institutions démocratiques palestiniennes fortes, inclusives et responsables, fondées sur le respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme, sont essentielles pour le peuple palestinien et la légitimité démocratique ainsi que pour une solution à deux États.

“Nous encourageons vivement toutes les parties palestiniennes à reprendre les efforts pour s’appuyer sur des pourparlers réussis tenus ces derniers mois, entre les factions , et de fixer une nouvelle date pour les élections”, lit-on dans le communiqué.

“L’UE appelle toutes les parties au calme et à faire preuve de retenue en cette période délicate, d’une part, et continue de se préparer à travailler avec elles afin de faciliter son suivi de tout processus électoral à venir”, a conclu Borrell.

La Commission électorale centrale palestinienne (officielle) a annoncé, jeudi, la suspension du processus électoral en Palestine, à partir de vendredi matin.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Commission, consulté par AA,, peu après que le président Mahmoud Abbas a annoncé le report des élections générales, Israël n’ayant pas autorisé leur tenue dans la ville occupée de Jérusalem-Est.

Pour sa part, le mouvement Fatah dirigé par Abbas et certaines factions de l’Organisation de libération de la Palestine se sont félicités de la décision du report. Le mouvement Hamas, le Front populaire et nombre de listes candidates aux élections législatives s’y sont, par contre, opposés.

Selon un décret présidentiel, les élections palestiniennes devaient se dérouler sur trois étapes au cours de l’année en cours : élections législatives (parlementaires) le 22 mai, élection présidentielle le 31 juillet et élections du Conseil national le 31 août.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *