Brouillon auto 145
#Commerce #Economie #Suez #TransportMaritime #EGYPTE #Suez
Agence Ecofin
mercredi 2 juin 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Juin 2021 à 11:40

Selon les premières estimations, l’échouement du porte-conteneurs Ever Given dans le canal de Suez entre le 23 et le 29 mars a fait perdre près de 14 millions $ par jour à l’Egypte. Le 31 mars, le gouvernement avait lancé une enquête sur les circonstances de cet accident.    

Le capitaine de l’Ever Given a été déclaré entièrement responsable de l’échouement du porte-conteneurs dans le canal de Suez en mars dernier. C’est ce qu’a annoncé le chef de l’équipe d’enquête de l’Autorité du canal de Suez (SCA), El-Sayed Sheisha, au cours d’une conférence de presse, le 30 mai.

Selon le responsable, l’accident est survenu suite à des erreurs de manœuvres de la part de l’équipe de navigation du porte-conteneurs. Celles-ci étaient dues « aux ordres répétés du capitaine dans un temps très court ».

Aussi, « les données de la boîte noire prouvent qu’il ne s’agit pas d’une erreur de la SCA », contrairement à l’accusation portée par le représentant du propriétaire du navire. En effet, celui-ci avait déclaré que l’enlisement de l’Ever Given était une conséquence de l’autorisation d’entrer dans la voie navigable donnée par le SCA alors que les conditions météorologiques ne s’y prêtaient pas.

Pour rappel, l’enquête lancée le 31 mars par le gouvernement égyptien a pour but de déterminer les circonstances de l’accident. Elle devait évaluer l’état du navire ainsi que les actions du capitaine pour déterminer sa responsabilité ou celle du SCA.

En attendant les résultats de l’enquête, l’Autorité du canal avait demandé une compensation de 916 millions $ pour les pertes subies. Celle-ci a été réduite à 550 millions $ le 25 mai, après que les propriétaires de l’Ever Given ont apporté les documents donnant l’estimation réelle de la cargaison.  

Notons que le procès devant permettre de dénouer l’affaire a été reporté au 20 juin 2021 par le tribunal économique de première instance d’Ismaïlia.  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *