Le Japon est devenu le troisième plus gros investisseur de la Tunisie, au cours des six premiers mois de 2021
#CreationDAmp039Emplois #Gouvernement #Institution #Investissement #Japon #Afrique #Japon #TUNISIE
Agence Ecofin
mercredi 10 novembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 10 Novembre 2021 à 19:32

La TICAD 8 doit se tenir l’année prochaine en Tunisie. Le pays se prépare à accueillir les investisseurs d’Afrique et du Japon pour cet évènement qui constitue pour lui une « opportunité majeure de partage d’expériences ».

Le Japon est devenu le troisième plus gros investisseur en Tunisie, au cours des six premiers mois de l’année 2021. L’information a été donnée le lundi 1er novembre, par le président de la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise, Hedi Ben Abbas, lors d’une conférence de presse à Tunis, la capitale.

Avec plus de 20 000 employés tunisiens, les entreprises japonaises ont investi, à ce jour, 2,5 milliards de dollars dans le pays. Hedi Ben Abbas a également annoncé que la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement en Afrique (TICAD 8) aura lieu dans la seconde moitié de l’année 2022.

A cette occasion, les autorités tunisiennes remettront un « livre blanc » comportant plusieurs projets dans des domaines tels que la santé, la formation et la pêche « aux parties japonaise et africaine ».

« Plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement, en plus des partenaires du secteur privé et de nombreuses organisations régionales et internationales sont attendus à la TICAD 8. Près de 10 000 participants internationaux parmi les opérateurs du secteur privé au Japon et en Afrique seront également présents » a-t-on appris dans la presse locale.

L’ambassadeur du Japon près la Tunisie, Shinsuke Shimizu, a quant à lui, révélé que son pays est engagé dans 5 projets en Tunisie. Une fois achevés, ils vont créer 5000 emplois.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *