La Turquie et l'Allemagne veulent intensifier leurs efforts diplomatiques pour trouver une solution au conflit ukrainien
Présidence de la République de Türkiye
#Actualite #Allemagne #BuzzNews #Crise #Decideurs #Diplomatie #EchangesMediterraneens #Guerre #Institutions #ONU #Politique #Russie #Ukraine #EchangesMediterraneens #Europe #TURQUIE
Denys Bédarride
mercredi 16 mars 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Mars 2022 à 05:00

La Turquie continuera à déployer des efforts soutenus en faveur d'un cessez-le-feu permanent entre la Russie et l'Ukraine, a déclaré, le 14 mars, le président turc.

Lors d’une conférence de presse conjointe tenue à Ankara avec le chancelier allemand Olaf Scholz, Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie et l’Allemagne avaient convenu d’intensifier leurs efforts diplomatiques pour parvenir à une solution à la guerre en Ukraine, tout en prenant des mesures pour protéger la sécurité européenne.

Le président Erdogan a déclaré que la Turquie et l’Allemagne étaient déterminées à faire passer le volume de leurs échanges bilatéraux à 50 milliards de dollars. L’Allemagne étant déjà la première importatrice de produits turcs.

Le chancelier allemand a également appelé le président russe Poutine à mettre fin “maintenant” à la guerre en Ukraine, ajoutant que la protection des réfugiés est “notre responsabilité sur le plan humanitaire.”

La guerre, déclenchée par la Russie le 24 février, a provoqué un afflux de réfugiés ukrainiens vers d’autres pays – 2,8 millions au dernier décompte, selon l’agence des Nations unies pour les réfugiés.

Scholz a également déclaré que la fermeture des détroits turcs aux navires de guerre, conformément à la Convention de Montreux, est une contribution importante à la paix pour laquelle il a remercié la Turquie.

Le chancelier allemand a souligné l’importance de la coopération dans le domaine de l’énergie entre l’UE et la Turquie, ajoutant que les formats de dialogue de haut niveau entre la Turquie et l’UE seront activés.

L’Allemagne et son nouveau gouvernement sont déterminés à évaluer le potentiel de développement des relations avec la Turquie, a souligné Scholz, qui a pris ses fonctions en décembre dernier, succédant à Angela Merkel, qui a occupé le poste de chancelière pendant 16 ans.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui a débuté le 24 février, a suscité la condamnation de la communauté internationale, entraîné des sanctions financières à l’encontre de Moscou et provoqué l’exode des entreprises internationales de Russie.

Selon les Nations unies, au moins 596 civils ont été tués et 1 067 autres blessés en Ukraine depuis le début de la guerre, tout en précisant toutefois que ces chiffres sont difficiles à vérifier.

Source Agence Anadolu

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.