Algérie : La production industrielle du secteur public a enregistré une croissance de 4,5% en 2021 1
#Actualite #Analyse #AnalyseEconomique #Economie #Industrie #ALGERIE
Agence Ecofin
mardi 3 mai 2022 Dernière mise à jour le Mardi 3 Mai 2022 à 07:30

Les restrictions mises en place par l’Algérie en raison de la covid-19 ont ralenti l’évolution de l’économie du pays en 2020. Selon la Banque mondiale, elles ont fait reculer la croissance de 5,5%. Toutefois, la Banque prévoyait une relance économique à partir de 2021.

La production industrielle du secteur public a enregistré une croissance de 4,5% en 2021. C’est ce qu’indique l’agence de presse APS dans un article publié le mardi 19 avril, citant les données de l’Office national des statistiques (ONS).

On note une évolution dans plusieurs secteurs d’activités tels que l’énergie, l’agroalimentaire et les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE). Les domaines des mines et carrières et des hydrocarbures ont également enregistré des améliorations.

La production énergétique a connu une hausse de 8,2% en 2021 contre une baisse de 2,8%, l’année d’avant. Pour les industries agroalimentaires, une évolution de 15% en 2021 a également été notée, après un recul de 0,9% en 2020. Les ISMMEE ont quant à elles enregistré une augmentation de leur production dans l’ordre des 4%.

Le secteur des mines et carrières a aussi connu une tendance haussière de 4,1% en 2021, après avoir enregistré des contreperformances les deux années précédentes. Plusieurs secteurs ont cependant connu une baisse de leur production, révèle l’ONS. Il s’agit notamment de celui des textiles qui a enregistré une baisse de 11,5%. Celui des matériaux de construction a également vu sa production annuelle reculer, après avoir enregistré des performances satisfaisantes durant les deux premiers trimestres ; de même que les secteurs des industries chimiques, des cuirs, chaussures et des bois, du liège et papier.

Déjà au troisième trimestre 2021, le PIB du pays avait enregistré un taux de croissance de 3,4% contre une baisse de 5,1% à la même période en 2020. Le pays a exporté pour 25 milliards $ de marchandises en 2021, soit 11 milliards $ de plus qu’en 2020. Les importations ont quant à elles atteint près de 26 millions $ en 2021.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.