La Turquie disposerait « d’une capacité de production suffisante pour ne pas laisser son peuple, privé des denrées alimentaires de base «
Présidence de la République de Türkiye
#Actualite #Ble #Cereales #Crise #Decideurs #Economie #Guerre #Russie #SecuriteAlimentaire #Ukraine #TURQUIE
Denys Bédarride
vendredi 22 avril 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Avril 2022 à 06:00

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que son pays dispose d’une capacité de production suffisante en denrées alimentaires de base. 

Le Président Erdogan a animé ce 12 avril une conférence à l’issue de la réunion du cabinet présidentiel qui s’est déroulée à Ankara, la capitale de la Turquie. 

Le leader turc a indiqué que le système de production et d’approvisionnement au niveau mondial ne s’est toujours pas remis de la période pandémique et qu’au contraire, avec la guerre dans le nord de la mer Noire (Ukraine-Russie), les canaux de production et d’approvisionnement sont confrontés à de nouvelles menaces.

“Nous disposons d’une capacité de production suffisante pour ne pas laisser notre peuple, privé des denrées alimentaires de base”, a-t-il rassuré. 

Erdogan a assuré que la puissance publique, dans le cadre du libre marché, met tout en œuvre afin de contrôler et de punir ceux qui tentent de profiter de la situation avec des prix élevés. 

“Notre priorité est d’assurer à nos citoyens un accès ininterrompu et optimal aux produits de base”, a-t-il lancé. 

Et Recep Tayyip Erdogan de poursuivre :  

“Les problèmes de plus en plus graves dans un large éventail de domaines, de la finance à la santé, de l’énergie à l’alimentation, secouent profondément tous les pays du monde, des riches aux pauvres. Il est possible de voir des tableaux similaires partout dans le monde, en particulier la géographie au centre de laquelle nous nous trouvons”

Erdogan a expliqué que le gouvernement s’efforce de mobiliser toutes les forces, les opportunités et le potentiel du pays afin que la Turquie puisse surmonter cette période difficile et se concentrer sur ses objectifs.

“Nous espérons qu’au fur et à mesure que les incertitudes s’estomperont, l’offre se stabilisera à nouveau et la bulle des prix se dégonflera”, a-t-il dit espérer. 

“La Turquie est en passe de devenir une superpuissance logistique d’une vaste géographie s’étendant de Londres à Pékin, de la Sibérie à l’Afrique du Sud”, a assuré Erdogan qui a insisté sur les faits que tout est fait pour permettre à son pays d’être parmi les 10 plus grandes économies mondiales. 

“D’ici 2053, avec des plans quinquennaux, 198 milliards de dollars seront investis dans les chemins de fer, les routes, les routes maritimes, les routes aériennes”, a-t-il également annoncé. 

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *