Egypt intends to acquire 4 million tonnes of wheat to secure its imports
#Agriculture #Ble #Cereales #Economie #Production #TUNISIE
Agence Ecofin
lundi 23 mai 2022 Dernière mise à jour le Lundi 23 Mai 2022 à 07:30

En Afrique du Nord, la Tunisie est le plus petit producteur de céréales. Cette situation la rend dépendante des achats sur le marché mondial pour satisfaire ses besoins. 

En Tunisie, la récolte de céréales (blé et orge) s’annonce abondante en 2022/2023. D’après Mohamed Rjaibia, un haut responsable du Syndicat des agriculteurs, la production devrait augmenter de 30 à 40 % durant ladite saison pour se situer entre 2,1 et 2,2 millions de tonnes.

Ces prévisions optimistes tiennent essentiellement aux bonnes conditions météorologiques dans les principales zones de culture dont en particulier les gouvernorats situés dans le nord du pays.

A cela s’ajoute une revalorisation des prix garantis pour le blé tendre et le blé dur. Les tarifs ont été augmentés respectivement de 25 % et 30 % par rapport à la saison dernière afin d’inciter les exploitants à accroître les superficies cultivées.

Avec une récolte anticipée à la hausse, les autorités espèrent réduire la facture des importations de céréales dans un contexte de flambée des cours du blé notamment.

Dans le pays, la consommation de céréales atteint 4 millions de tonnes dont 50 % proviennent des achats sur le marché international. Le blé dur est la principale céréale cultivée dans le pays avec 1 million de tonnes en moyenne sur les 3 dernières années.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.