Brouillon auto 121
#Diplomatie #Economie #EnergiesRenouvelables #Formation #UnionEuropeenne #MAROC
Denys Bédarride
mercredi 29 juin 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 29 Juin 2022 à 07:30

Les 22 et 23 juin, l’Ambassadrice de l’Union européenne, Patricia LLOMBART CUSSAC a effectué une visite dans la Région de l’Oriental, où elle rencontré les autorités de la Région et lancé un projet d’appui à la société civile et à la participation citoyenne à Oujda.Patricia LLOMBART CUSSAC a visité également l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (IFMEREE) soutenu par l’UE et a rencontré plusieurs jeunes acteurs de la société civile.

Patricia LLOMBART CUSSAC a lancé le 22 juin le programme « Société civile et participation citoyenne » dans l’Oriental, aux côtés de la Direction de la Société civile du Ministère chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement et la Direction générale des collectivités territoriales du Ministère de l’intérieur ainsi que les partenaires en charge de la mise en œuvre du programme : ENABEL, Agence belge de développement, et le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social.  

Ce programme intervient en appui aux partenariats entre  organisations de la société civile et les communes dans 5 régions (Béni Mellal-Khénifra, Casablanca-Settat, Tanger- Tétouan-Al Hoceima, Oriental et Sous Massa), conformément au processus de la régionalisation avancée du Maroc.

L’Ambassadrice a aussi visité l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, soutenu par l’Union européenne, l’Agence française de Développement (AFD) et l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ), et qui vise à accompagner le Maroc dans sa transition écologique et énergétique. 

Maroc : L’ambassadrice de l’Union européenne lance le programme « Société civile et participation citoyenne » dans l’Oriental

L’investissement dans l’éducation et la formation continue, dans des infrastructures plus vertes, et pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, font partie des objectifs phares de l’Institut et sauront contribuer à des politiques de relance durables et efficaces.

Enfin Patricia LLOMBART CUSSAC a eu plusieurs séances d’échanges avec la jeunesse, notamment à travers le collectif TZOURI, qui a été appuyé par le précédent programme de l’Union européenne Moucharaka Mouwatinapour la société civile. Puis, le 23 juin, elle s’est rendue à l’association CHABIBA, Centre de formation pour les jeunes migrants, appuyé par l’UE dans le cadre du projet Hjira wa Himaya mis en œuvre par l’UNICEF.

En amont de sa mission, Patricia LLOMBART CUSSAC a déclaré : « La région de l’Oriental est depuis longtemps une région pilote dans le processus de régionalisation avancée. Le développement de ses infrastructures et ses atouts économiques en font un carrefour dynamique et prometteur. Je suis ravie de pouvoir y découvrir l’étendue de la diversité du partenariat Maroc-UE, notamment à travers le partenariat institutionnel entre communes et société civile, les projets en faveur de la jeunesse, et le succès de l’enseignement aux métiers verts. » 

Source : Délégation de l’Union européenne au Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.