Israël et le Maroc ont conclu un accord prévoyant le recrutement de travailleurs marocains dans les secteurs des soins infirmiers et de la construction israéliens
#Construction #Cooperation #Diplomatie #Economie #Emploi #Sante #ISRAEL #MAROC
Agence Ecofin
samedi 2 juillet 2022 Dernière mise à jour le Samedi 2 Juillet 2022 à 07:30

Après des accords sécuritaires et économiques, le Maroc et Israël étendent leur coopération à l’immigration régulière. D’ici un mois, des Marocains pourront s’envoler vers l’Etat hébreu pour y travailler légalement.

Israël et le Maroc ont conclu le 21 juin, un accord prévoyant le recrutement des travailleurs du royaume chérifien dans les secteurs des soins infirmiers et de la construction, a annoncé le Bureau de la ministre israélienne de l’Intérieur.

Cet accord a été conclu lors d’une visite à Rabat de la ministre israélienne de l’Intérieur, Ayelet Shaked, a-t-on précisé de même source.

« Le but est de commencer d’ici un mois à faire venir en Israël des travailleurs marocains dans les secteurs des soins infirmiers et de la construction », a-t-elle déclaré, après avoir notamment eu des échanges le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Israël et le Maroc ont conclu un accord prévoyant le recrutement de travailleurs marocains dans les secteurs des soins infirmiers et de la construction israéliens 1

Israël et le Maroc ont normalisé leurs relations diplomatiques en décembre 2020, dans le cadre des accords d’Abraham, une série de traités de paix négociés sous l’égide des Etats-Unis et destinés à normaliser les relations entre l’Etat hébreu et les pays arabes. 

En contrepartie, l’administration Trump a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Ce territoire désertique au sol riche en ressources naturelles est depuis plusieurs décennies au cœur d’un conflit entre le Maroc qui en contrôle 80%, et les séparatistes sahraouis du Front Polisario soutenus par l’Algérie.

Lors de sa rencontre avec le chef de la diplomatie marocaine, Ayelet Shaked « a publiquement apporté pour la première fois le soutien d’Israël à la souveraineté marocaine au Sahara », selon le communiqué de son bureau.

Rabat et Tel Aviv avaient conclu, en novembre 2021, un accord-cadre de coopération sécuritaire, lors d’une visite à Rabat du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz. Les deux pays avaient aussi signé en février dernier, un accord de coopération économique qui vise notamment à quadrupler les échanges commerciaux bilatéraux.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.