Palestine : Quelles sont les performances de l’économie en 2021 et les prévisions 2022 ?
Marcin Monko
#AnalyseEconomique #Economie #Exportation #Importation #Investissement #PALESTINE
Denys Bédarride
lundi 4 juillet 2022 Dernière mise à jour le Lundi 4 Juillet 2022 à 07:30

Le Bureau central palestinien des statistiques (PCBS) et l’Autorité monétaire palestinienne (PMA) ont annoncé les résultats préliminaires des statistiques sur la position extérieure (IIP) et de la dette extérieure pour la Palestine à la fin du premier trimestre 2022. De son côté, la balance commerciale, qui représente la différence entre les exportations et les importations, a enregistré une baisse de 7 % en avril 2022.

Les principaux résultats de l’IIP (actifs extérieurs – passifs extérieurs) pour la Palestine à la fin du premier trimestre 2022 ont révélé que l’IIP net s’élevait à 3 750 M USD, en hausse de 2 % par rapport au trimestre précédent, ce qui signifie que les investissements de l’économie palestinienne en dehors de la Palestine dépassent les investissements étrangers en Palestine

Les stocks totaux d’actifs extérieurs pour l’économie palestinienne s’élèvent à 9,788 M USD. Les stocks totaux de passifs étrangers en Palestine (stocks de non-résidents investis en Palestine) atteignent 6 038 M USD, les investissements directs étrangers en Palestine y contribuant à 51 %, les investissements de portefeuille en Palestine en représentant 14% et les autres investissements en Palestine (principalement les prêts et les dépôts de l’étranger), 35%. 

Au niveau sectoriel, les investissements étrangers dans le secteur bancaire constituent 36 % de la valeur totale des engagements extérieurs.

La dette extérieure brute des secteurs économiques palestiniens a atteint 2 147 M USD, en baisse de 1 % par rapport au trimestre précédent. La dette du secteur public représentait 61 % du total, et 36 % s’agissant de la dette du secteur bancaire (dépôts de non-résidents dans les banques opérant en Palestine).

De son côté, la balance commerciale, qui représente la différence entre les exportations et les importations, a enregistré une baisse de 7 % en avril 2022 par rapport au mois précédent, alors qu’elle a augmenté de 48 % par rapport à avril 2021, avec un déficit de 553,6 M USD.

Les exportations en avril 2022 ont diminué de 5 % par rapport au mois précédent et de 3 % par rapport à avril 2021, pour atteindre 110,8 M USD.

Les exportations vers Israël ont augmenté de 2 % en avril 2022 par rapport au mois précédent, et représentent 91 % de la valeur totale des exportations pour avril 2022. Les exportations vers le reste du monde ont diminué de 43% par rapport au mois précédent.

Les importations en avril 2022 ont diminué de 7 % par rapport au mois précédent, alors qu’elles ont augmenté de 36 % par rapport à avril 2021, et s’établissent à 664,4 M USD.

Les importations en provenance d’Israël ont augmenté de 2 % en avril 2022 par rapport au mois précédent ; elles représentent 58 % de la valeur totale des importations en avril 2022. 

Source : Ambassade de France au Liban

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.