Libye : Les revenus pétroliers pour 2021 s’élèvent à 21,6 Mds USD 1
#Economie #Energie #Petrole #Production #LIBYE
Denys Bédarride
vendredi 26 août 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 26 Août 2022 à 07:00

La production de pétrole atteint un niveau d’1,2 million de barils par jour et retrouve un niveau équivalent à celui connu durant la période précédant le blocus pétrolier.

Le 7 août, le ministre libyen du pétrole et du gaz, M. Aoun, a annoncé que la production de pétrole brut du pays avait dépassé 1,2 million de barils par jour (bpj). Dans des déclarations à la presse, le ministre a précisé que ce dépassement est lié à la décision du gouvernement de remplacer l’ex-président de la NOC, M. Sanalla, le 12 juillet 2022. 

Un accord entre les autorités, les manifestants et les chefs de tribus a été trouvé et a permis de relancer pacifiquement la production et les exportations après des mois d’arrêt consécutifs à la mise en œuvre d’un état de “force majeure” en avril. Désormais, le plus grand champ pétrolier de Libye, El Sharara, d’une capacité de production de 300 000 barils par jour, atteint un niveau de production d’environ 180 000 bpj.

Les Autorités souhaitent porter la production de pétrole à 2 millions de barils par jour

Une réunion s’est tenue le 9 août à Tripoli avec entre autre le chef du Conseil présidentiel, M. Menfi, le Premier ministre du GUN, A. Dbeiba, le gouverneur de la Banque centrale, S. Al-Kabir, le ministre du Pétrole et du Gaz, M. Aoun, et le nouveau président de la NOC, F. Bengdara. L’ordre du jour de la rencontre était la mise en œuvre du budget extraordinaire de 34,3 Md LYD accordé à la NOC et la mise en place d’un plan visant à porter la production de pétrole en Libye à 2 M de barils par jour. 

Les dirigeants ont finalement statué sur une optimisation de la gouvernance de l’entreprise : des étapes seront mises en place pour encadrer l’investissement du budget extraordinaire accordé à la NOC et mesurer son impact sur la production pétrolière.

Source : Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.