Brouillon auto 6
#Crise #Economie #TransportMaritime #Beyrouth #LIBAN
Denys Bédarride
samedi 15 août 2020 Dernière mise à jour le Samedi 15 Août 2020 à 09:00

Le port de Beyrouth a repris ses activités de manière progressive afin de garantir les marchandises pour les marchés locaux, une semaine après l’énorme explosion.

C’est ce qu’a fait savoir, Raoul Nehme, le ministre libanais de l’Economie au sein du gouvernement de gestion des affaires courantes.

Le port a repris ses activités pour que les navires déchargent leurs cargaisons, et les marchands viennent prendre leurs marchandises du port”, a-t-il ainsi posté sur le réseau social Twitter.

Le 4 août dernier, la capitale libanaise a passé une nuit sanglante suite à l’énorme explosion dans le port de Beyrouth. Les premiers indices révèlent que des matériaux hautement explosifs sont à l’origine de cet incident ayant fait 171 morts et dont les dégâts sont évalués entre 10 et 15 milliards de dollars.

Le lendemain, le gouvernement libanais a annoncé une enquête de cinq jours, tandis que d’anciens chefs de gouvernement, dont Saad Hariri et Najib Mikati, ont appelé à la formation d’un comité d’enquête international ou arabe pour déterminer les causes de l’explosion.

La crise économique s’aggravera suite à l’explosion qui a paralysé le trafic commercial au Liban, ce qui pourrait causer une pénurie de produits de base. En effet, le port est considéré comme l’entrepôt principal de nombreux produits de base.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *