Le Maroc, premier fournisseur de myrtilles de la Russie
Wikimedia Commons
#Agriculture #Exportation #Industrie #Russie #MAROC
Denys Bédarride
lundi 21 septembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 21 Septembre 2020 à 09:32

Au Maroc, la filière myrtilles a performé au premier semestre 2020 en termes d’export vers la Russie, atteignant 1 900 tonnes, soit 13,7 millions de dollars de recettes. Un niveau qui confirme la place du Maroc comme premier fournisseur du fruit pour le géant du Nord.

Malgré les perturbations liées à la crise engendrée par la pandémie mondiale de coronavirus, le Maroc demeure le premier fournisseur de myrtilles de la Russie.

En effet, d’après les données relayées par Freshplaza, le royaume chérifien a exporté 1  900 tonnes vers cette destination au cours des six premiers mois de l’année. Ce volume marque une hausse de 36,4 % par rapport à la même période en 2019, représentant plus de 45 % des achats totaux réalisés par la Russie sur ladite période (4  200 tonnes).

350 Ms $ pour la filières fruits rouges

Cette performance a permis au pays d’engranger 13,7 millions de dollars de recettes, soit un peu moins de la moitié de la valeur des importations russes (30,5 millions de dollars).

Avec cette belle prouesse à l’export, le segment des myrtilles confirme son dynamisme dans la filière des fruits rouges, qui compte aussi la framboise et la fraise.

Pour rappel, la province de Larache est la principale région de production des fruits rouges, avec près de la moitié des superficies cultivées. La filière pèse 200 000 tonnes chaque année, générant en moyenne plus de 350 millions de dollars à l’export.

Source : Agence Ecofin.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *