Algérie : Les banques et établissements financiers du pays ont encore six mois pour augmenter leur capital social, imposé par la Banque centrale
#Banque #Covid19 #Economie #Entreprises #ALGERIE
Denys Bédarride
mercredi 3 février 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 3 Février 2021 à 16:26

Initialement fixé au 31 décembre 2020, le délai exigé aux banques pour augmenter leur capital social a été prorogé à la fin du premier semestre 2021. Cette rallonge décidée par la Banque centrale algérienne devrait profiter aux banques retardataires…

Les 20 établissements bancaires exerçant en Algérie ainsi que les 8 établissements financiers agrées dans le pays ont jusqu’au 30 juin 2021 pour disposer d’un capital minimum de 20 milliards de dinars (150 millions $) pour les banques et de 6,5 milliards de dinars (49 millions $) pour les établissements financiers, ainsi en a décidé la Banque centrale d’Algérie.

Compte tenu des répercussions de la covid-19 sur l’activité économique et plus directement sur les banques, ajoutées à la baisse de la liquidité globale des banques algériennes (régression à 612 milliards de dinars en novembre 2020), l’instance de régulation du secteur bancaire du pays a ainsi décidé d’accorder six mois supplémentaires aux banques pour satisfaire à cette exigence, dont le délai initial était fixé au 31 décembre 2020.

La rallonge concédée traduit la non-conformité de plusieurs banques à la date d’échéance initialement prévue. Cette mesure de novembre 2018 visait à renforcer la solidité du secteur bancaire algérien.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *