Tunisie : Les chefs d’entreprise affichent un optimisme prudent. 80% d’entre eux pensent que la situation économique va s’améliorer ou rester stable
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 15 mars 2021 Dernière mise à jour le Lundi 15 Mars 2021 à 11:13

La sélection des informations économiques à retenir par la rédaction de Ecomnews Med pour cette semaine

La priorité du gouvernement est de « stopper l’hémorragie des finances publiques pour ensuite se focaliser sur la réforme économique » selon le Premier ministre. 


Le taux d’inflation reste stable à +4,9% en février 2021 pour le 4ème mois consécutif et le déficit commercial sur les deux premiers mois de 2021 a atteint 1,9 Md TND (575 M EUR), en baisse de -18,3% sur un an. 


L’indice des prix de l’immobilier a augmenté de +5,7% entre 2019 et 2020. Cette hausse de l’indice des prix de l’immobilier de +5,7% en 2020 contre +6,9% en 2019 est la plus faible observée depuis la Révolution. Cette hausse des prix provient de la hausse des prix des terrains et des maisons.


Le ministère de l’Industrie a annoncé une nouvelle hausse des prix des carburants tandis que les énergies renouvelables représentent 6,6 % des capacités de production d’électricité en Tunisie. 


La capacité totale des énergies renouvelables déployées pour la production d’électricité était estimée à 391 mégawatts à fin 2019 soit 6,6% de la capacité globale de production d’électricité. 61% de cette capacité provient de l’énergie éolienne et 23% du photovoltaïque.


Le service de paiement en ligne Pay Pal devrait être disponible à partir du mois de juin. 


Les recettes touristiques ont chuté de 55% en glissement annuel au cours des deux premiers mois de l’année 2021.  


Le montant des revenus provenant des activités liées au tourisme a été ramené de 215 M d’€ sur les 2 premiers mois de 2020 à 95 M d’€ en 2021.

Le Chef du gouvernement Hichem Mechichi a annoncé qu’un projet de loi de finances rectificative était en cours d’élaboration. Une attention particulière sera donnée à l’hypothèse du prix du baril de pétrole, estimé à 45 $ en moyenne en 2021.


Il a aussi annoncé avoir rencontré les partenaires économiques du pays dont la Banque mondiale et le FMI pour discuter des moyens de sortir de la crise et les partenaires sociaux pour réformer les entreprises publiques au cas par cas.


La baisse des exportations sur les 2 premiers mois de l’année (-10,1% soit -2 Md €) a été moins importante que celle des importations (-12% soit -2,7 Md €). Sur le plan sectoriel, la quasi-totalité des secteurs ont enregistré une baisse des exportations.


La compagnie Tunisair est endettée à hauteur de 509 M de TND auprès de banques étrangères en raison de l’achat d’avions en 2014 mais il ne serait pas question de céder la compagnie même partiellement a annoncé le gouvernement.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *