Egypte : Elsewedy vient de remporter des contrats de mise en place de trois infrastructures de transport électrique d’une valeur de 54,3 millions $ 1
#Cooperation #Electricite #Energie #EGYPTE #LIBYE
Agence Ecofin
vendredi 14 mai 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Mai 2021 à 10:03

Le statut de hub énergétique régional de l’Egypte se consolide grâce à l’accroissement de sa capacité de production d’électricité. Le pays entend notamment intensifier ses échanges avec son voisin libyen. 

L’Egypte et la Libye souhaitent intensifier leurs échanges d’énergie. L’Egypte injectera bientôt 450 MW dans le réseau électrique national de la Libye. Les deux pays sont reliés par une ligne électrique de 200 MW depuis 1998. L’augmentation de la puissance de cette ligne permettra de soutenir les efforts de reconstruction du pays, qui connait une certaine instabilité depuis 2011.

Selon le ministre égyptien de l’Electricité et des Energies renouvelables, Mohammed Shaker El-Markabi, « La ligne électrique reliant l’Égypte et la Libye peut fournir jusqu’à 450 MW, et il est prévu d’augmenter cette capacité à l’avenir pour atteindre 1 000 MW ». L’Egypte possède le plus grand complexe solaire du continent africain. Cette installation d’une capacité de 1 650 MWc est située à Benban, dans le gouvernorat d’Assouan.

Le pays a un excédent de production et vend le surplus à des pays comme la Libye, le Soudan, la Jordanie et bientôt l’Irak. En 2020, la Libye avait sollicité l’Egypte pour couvrir la pénurie d’électricité à laquelle elle était confrontée. Ce projet sera donc un soulagement pour un pays qui connait un déficit de 2500 MW.

Outre ce projet, le gouvernement égyptien prévoit de construire de nouvelles lignes électriques et sous-stations capables de transférer 10 000 MW. Ces lignes seront dirigées vers le Soudan, l’Arabie Saoudite et Chypre.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *