Les mangues d’Egypte débarquent sur les marchés de la Réunion et provoquent un tollé chez les producteurs péi
#Actualite #Alimentation #EchangesMediterraneens #Economie #Mangues #EchangesMediterraneens #LIBYE
Agence Ecofin
mardi 6 juillet 2021 Dernière mise à jour le Mardi 6 Juillet 2021 à 15:23

La diversité climatique et écologique du Soudan favorise la production de mangues jusqu’à 10 mois par an. Les surfaces cultivées sont estimées à environ 700 000 acres répartis dans différentes régions du centre, du sud et de l’ouest du pays. Pas moins de 36 variétés sont produites.

Les autorités soudanaises viennent de lancer une filière d’exportation de mangues vers la Libye dans le cadre d’un plan visant à relancer son économie nationale en s’appuyant sur les produits nationaux. L’information émane du ministre de l’Agriculture, al-Taher Ismail Harbi, qui a présenté le 3 juillet plusieurs réfrigérateurs dédiés à l’exportation de mangues vers la Libye.

C’était à l’ouverture du Festival annuel de la mangue au Coral Hotel, où le ministre de l’Agriculture a pointé du doigt la propension de plusieurs investisseurs à exporter leurs mangues uniquement vers quelques pays du Golfe, alors que les mangues soudanaises peuvent être vendues dans l’ensemble des pays arabes.

Al-Taher Ismail Harbi a fait part de sa satisfaction quant aux capacités qu’il a observées chez ceux qui travaillent dans la production de mangues. « Il m’a été certifié que nous assumons un rôle de producteur, de transformateur et d’exportateur pour cette culture », a-t-il déclaré.

 « On m’a assuré que les professionnels de la filière mangue, y compris les producteurs et les institutions privées et gouvernementales, travaillent déjà comme il se doit à la production de différentes variétés de mangues de bonne qualité », a ajouté Harbi.

« Nous sommes sur la bonne voie et cherchons à tirer le meilleur parti de cette culture, qui nous caractérise », a-t-il conclu.

Le festival, organisé par la Société soudanaise d’horticulture en coopération avec le Centre soudanais de stérilisation des exportations horticoles, a déjà connu 21 éditions. Rappelons que certaines régions du Soudan sont réputées pour produire des mangues en grande quantité : Abu Jubaiha dans l’Etat du Kordofan méridional, Bau dans l’Etat du Nil Bleu, ainsi que Nuri dans l’Etat du Nord.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *