#Climat #Economie #Environnement #FEMISE #Innovation #Startup #ALGERIE #EchangesMediterraneens #LIBAN #MAROC
Jeremy Flament
vendredi 14 janvier 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Janvier 2022 à 11:27

Le Femise et The Next Society viennent de publier leur tout nouveau policy brief : Transformer les crises de l’énergie et de l’eau en opportunités : Les inventions créatives des start-ups des pays du Sud de la Méditerranée. Ces entreprises font un travail essentiel pour développer des solutions vitales pour l’avenir de notre planète. Reportage.

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) constituent environ 95% du total des entreprises de la région du Sud de la Méditerranée et sont considérées comme les forces motrices de la croissance économique, de la création d’emplois et de la croissance verte et inclusive. 

Les entrepreneurs, en particulier les start-ups, sont encore confrontés à de nombreux défis lorsqu’il s’agit de créer, promouvoir et gérer leurs entreprises. L’accompagnement de ses entrepreneurs à travers des initiatives innovatrices et la valorisation des écosystèmes dans lesquels ils opèrent contribueront à leur développement. 

A leur tour, les entrepreneurs contribueront à la réalisation de plusieurs Objectifs de Développement Durable (ODD). C’est dans ce contexte que le projet Next Society (TNS) et le FEMISE ont décidé de lancer cette initiative pour produire « The Next Society Policy Briefs Series ». Cette série de Briefs vise à mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les entrepreneurs (à travers le prisme des entrepreneurs eux-mêmes) et à fournir des recommandations politiques opérationnelles sur mesure. 

Ces Briefs reposent sur un travail collaboratif et un échange de connaissances et d’expériences entre le(s) chercheur(s)/auteur(s) et le(s) entrepreneur(s), dont beaucoup ont bénéficié du projet TNS, garantissant leur pertinence et leur impact.

Comment des Start-ups innovent pour transformer les crises climatiques et la problématique de l'eau en opportunités ? 1

La sécurité énergétique et la sécurité de l’eau, deux ressources essentielles au développement humain et économique, sont aujourd’hui plus interdépendantes que jamais. L’impact du changement climatique dans la région Sud Med a révélé la nécessité d’agir rapidement et efficacement pour atténuer les effets négatifs et relever les nombreux défis liés à la raréfaction de l’eau et à une consommation énergétique inefficace. 

La pandémie offre une opportunité stratégique aux pays de réévaluer leurs priorités et notamment de donner plus de place aux ressources renouvelables (IEA, 2021). Ceci est d’autant plus pertinent dans la région méditerranéenne, qui comprend certains des marchés les plus attractifs en termes d’énergies renouvelables (RECAI – Renewable Energy Country Attractiveness Index).

Comment des Start-ups innovent pour transformer les crises climatiques et la problématique de l'eau en opportunités ?

L’objectif de ce Policy Brief est d’évaluer le statut des secteurs de l’eau et de l’énergie dans la région Sud Med et de souligner les opportunités en termes d’entrepreneuriat et d’innovation, à travers l’exemple de trois start-ups d’Algérie, du Liban et du Maroc qui ont bénéficié du projet THE NEXT SOCIETY (financé par la Commission européenne). 

La transition vers un modèle écologiquement et socialement responsable dans les secteurs de l’énergie et de l’eau doit tirer parti de l’entrepreneuriat innovant. Ce document analyse les motivations des entrepreneurs méditerranéens à créer leur start-up, leurs innovations, les principaux défis auxquels ils ont été confrontés et formule des recommandations pour soutenir l’innovation et accélérer le développement industriel et technologique dans cette région.

Pour découvrir le brief en entier suivez ce lien : https://www.femise.org/wp-content/uploads/2021/12/Policy-Brief-7-BEN-SAAD.pdf

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.