Egypte : Création d’un incubateur pour les entrepreneurs et les porteurs de projets en situation de handicap. Une première
#Actualite #Decideurs #Economie #Entrepreneuriat #Entreprises #Innovation #Institutions #Startup #TransportMaritime #EGYPTE
Agence Ecofin
jeudi 3 mars 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Mars 2022 à 06:00

Selon le gouvernement égyptien, le nouvel incubateur offrira un soutien financier et d’autres types d’aide aux personnes en situation de handicap ayant des idées prometteuses en matière d’entrepreneuriat.

Le ministère de la Planification et du Développement économique, et l’Académie arabe pour la science, la technologie et le transport maritime, une université gérée par la Ligue arabe, ont annoncé la création d’un incubateur pour les entrepreneurs et les porteurs de projets en situation de handicap. Le 1er incubateur du genre offrira un soutien financier et plusieurs autres types d’aide aux personnes ayant des besoins particuliers et des idées prometteuses en matière d’entrepreneuriat.

« L’incubateur contribuera à aider les personnes handicapées à transformer leurs idées entrepreneuriales en réalités sur le terrain », a déclaré à Mohamed al-Aqabi, porte-parole officiel du ministère. « Le mécanisme aidera également l’État égyptien à bénéficier des capacités de ce groupe de la société », a-t-il poursuivi.

En Egypte, les personnes handicapées représentent environ 12 % de la population, qui compte 100 millions d’individus. 

Si le droit du travail égyptien précise que 5 % de tous les postes vacants dans les secteurs privé et public doivent leur être attribués, il n’a pas véritablement été appliqué selon les concernés. En 2018, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a fait voter une loi en faveur des personnes handicapées, leur garantissant plusieurs droits dont la non-discrimination fondée sur le handicap. Cette mesure fait donc suite à des années de négligence à l’égard des citoyens handicapés.

Exploiter le potentiel des personnes ayant des besoins particuliers est l’un des principaux objectifs d’un protocole signé le 31 janvier par le ministère de la Planification et l’Académie arabe des sciences, des technologies et du transport maritime. En plus du soutien financier, l’initiative lancera des programmes spécialisés propres à cette catégorie sociale. 

Le nouvel incubateur les aidera aussi à mettre en place leurs propres projets en trouvant des solutions aux défis auxquels ils sont confrontés, et à sensibiliser à l’esprit d’entreprise en général. 

D’après Wael al-Dessouki, chef du Centre de l’entrepreneuriat et de l’innovation, la branche de soutien à l’entrepreneuriat de l’Académie arabe, ce programme sera suivi d’autres, qui ambitionnent de faire des personnes handicapées une force motrice de la croissance économique de l’Egypte.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *