Maroc : Le groupe Copag investit 197 MDH dans deux nouvelles unités industrielles qui devraient générer 500 emplois directs
#Actualite #Agroalimentaire #Economie #Emploi #Entreprises #Exportation #Industrie #Investissement #VieDesEntreprises #MAROC
Denys Bédarride
dimanche 13 mars 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 13 Mars 2022 à 05:00

Ces nouvelles unités concernent une unité de transformation de fromages fondus et une unité d’écrasement d’agrumes pour la production de jus, génératrices de 300 emplois directs et 2 200 indirects. A cela, il faut ajouter un projet destiné à la valorisation et à la transformation de viandes blanches avec à la clé 200 emplois directs et 300 indirects.

Le Groupe Copag, plus grande coopérative intégrée du Royaume et l’un des leader sur le marché marocain des produits laitiers et des jus de fruits, dont le siège social est à Taroudant, vient d’inaugurer la réalisation de deux projets d’investissements. D’un montant global de près de 197 MDH, ces projets, soutenus par le Fonds de Développement Industriel (FDI), s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la convention relative à la déclinaison régionale de la stratégie de développement des industries agroalimentaires de la région Souss-Massa.

Ces projets, à l’origine de la création de 380 emplois directs et plus de 2 200 emplois indirects, concernent la nouvelle unité industrielle de fabrication de fromages fondus et la nouvelle unité d’écrasement d’agrumes pour la production de jus. Répondant à la demande croissante du marché des fromages et des jus, le Groupe Copag ambitionne non seulement de satisfaire le besoin au niveau du marché local et à l’export, mais aussi de contribuer à la valorisation et la transformation de la production agricole locale. 

«Ces projets sont un exemple éloquent de la dynamique que connaissent les industries du lait et de la transformation des agrumes au Maroc en terme d’investissement et de créations d’emplois et de l’engouement que suscite le « Made in Morocco » auprès de nos industriels agroalimentaires. Au diapason des priorités du développement du secteur, ces investissements sont de nature à renforcer l’intégration entre l’amont agricole et l’aval de transformation, ainsi que les chaînes de valeurs.

Ce qui contribue davantage à la sécurité alimentaire et à la souveraineté industrielle de notre pays, conformément aux Hautes Orientations Royales » précise Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce qui ajoute : 

Le gisement d’opportunités d’investissement dans l’agroalimentaire laisse présager un avenir des plus prometteurs pour le secteur. Nous allons continuer à apporter notre soutien et à accompagner les opérateurs et leurs investissements visant à promouvoir une production locale encore plus compétitive, diversifiée et à forte valeur, en mesure de répondre aux besoins et exigences du consommateur marocain et de s’imposer sur le marché de l’export

Dans le cadre de cette vision, un protocole d’accord a été signé entre le ministère de l’Industrie et du Commerce et Copag pour la réalisation d’un nouveau projet industriel destiné à la valorisation et à la transformation des viandes blanches. Ce projet, dont le montant global s’élève à environ 108 millions de dirhams, permettra la création de plus de 200 emplois directs et 300 emplois indirects. Il contribuera à la valorisation de la viande locale à travers le développement et la fabrication de produits à forte valeur ajoutée ainsi qu’à la substitution aux importations.

Avec un effectif de 9 500 personnes, Copag, créé en 1987, a réalisé, en 2021, un chiffre d’affaires d’environ 6 MMDH. Copag est positionnée sur l’industrie laitière ; le conditionnement et la transformation des agrumes ; l’industrie des viandes et la fabrication des aliments de bétail.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.