Tunisie : Les investissements dans le secteur industriel ont baissé de 25,8%
#Agroalimentaire #AnalyseEconomique #Chimie #Construction #Economie #Industrie #Investissement #TUNISIE
Denys Bédarride
samedi 14 mai 2022 Dernière mise à jour le Samedi 14 Mai 2022 à 07:30

L’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) a publié son bulletin de conjoncture de l’industrie manufacturière pour le premier trimestre 2022 en comparaison avec le premier trimestre 2021. Au cours de cette période, les investissements déclarés dans l’industrie ont chuté de 14,5%, passant de 724 M TND à 619,1 M TND soit de 224,2 M EUR à 191,7 M EUR. 

Parmi les secteurs les plus en recul sur la période, celui des industries chimiques a enregistré une baisse de 85,1% du montant des investissements déclarés (de 93,3 M à 13,9 M TND), celui des matériaux de construction de 57% (de 42,8 M à 18,4 M TND), celui des industries mécaniques et électriques de 23,5% (de 259,4 M à 198,4 M TND) et celui de l’agroalimentaire de 6,7% (de 227,4 M à 212,1 M TND). 

En revanche, le montant des investissements déclarés dans le secteur des industries du cuir et de la chaussure a augmenté de 61,5% durant la période, passant de 9,6 M TND à 15,5 M TND, et celui dans le secteur du textile et de l’habillement de 20,4% (de 41,6 M à 50,1 M TND). 

Par ailleurs, le montant des investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices a chuté de 28,6%, passant de 323,1 M TND à 230,7 M TND, et celui dans les industries ciblant le marché local a enregistré une baisse moindre de 3,1% pour s’établir à 388,4 M TND durant les trois premiers mois de l’année 2022. 

Le montant des investissements à participation étrangère dans l’industrie recule lui aussi de 32,8% (de 322 M à 216,3 M TND). Enfin, concernant la répartition par région, le montant des investissements déclarés dans l’industrie dans l’Ouest de la Tunisie a augmenté de 2,9 M TND, tandis que celui dans l’Est du pays a reculé de 107,8 M TND sur la même période.

Source Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.