#CanalDeSuez #Commerce #Economie #Infrastructures #TransportMaritime #EGYPTE
Agence Ecofin
samedi 4 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 4 Juin 2022 à 07:30

Le canal de Suez constitue une source importante de revenus pour le gouvernement égyptien. Les autorités du pays multiplient les efforts, afin de maximiser les revenus tirés de cette infrastructure qui constitue l’une des routes commerciales les plus importantes au monde.

Les autorités égyptiennes s’attendent à ce que les recettes du canal de Suez atteignent 7 milliards de dollars, d’ici la fin de l’exercice 2021/2022. L’information a été rendue publique par les médias, le dimanche 22 mai.

Ces prévisions représentent une hausse de 1,5 milliard de dollars par rapport aux recettes de l’exercice précédent. Ces propos du ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, interviennent alors que le canal de Suez a enregistré 629 millions de dollars de revenus en avril dernier, les recettes les plus élevées jamais enregistrées. Annuellement, ses meilleures performances datent de 2021, soit 6,3 milliards de dollars.

Le canal de Suez constitue une source importante de revenus pour l’Egypte. En mars 2021, l’échouement du porte-conteneurs Ever Given a bloqué la circulation sur le canal empêchant des échanges estimés à 9,6 milliards de dollars en l’espace de six jours.

Notons que d’après les données officielles, entre 2011 et 2019, la quantité de marchandises ayant transité par cette infrastructure a connu une constante évolution. De 691,8 millions de tonnes en 2011, le trafic a atteint 1,03 milliard de tonnes en 2019.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *