L’Algérie confirme à la Palestine ses relations de fraternité, de solidarité et de militantisme 1
#Cooperation #Diplomatie #Economie #Social #ALGERIE #PALESTINE
Denys Bédarride
vendredi 1 juillet 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 1 Juillet 2022 à 07:30

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra a reçu, le 22 juin, le ministre palestinien du Développement social, Ahmed Majdalani qui effectue une visite en Algérie dans le cadre de sa participation aux travaux de l'Assemblée générale de l'Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires, indique un communiqué du ministère.

La rencontre a permis de “passer en revue les relations de fraternité, de solidarité et de militantisme liant les deux pays et les deux peuples frères, outre les derniers développements survenus dans les territoires palestiniens occupés, à l’ombre de l’aggravation de la situation et du blocage du processus de paix”, a précisé la même source.

S’exprimant à l’occasion, M. Majdalani a fait part de “la reconnaissance et de la considération par l’Etat palestinien, gouvernement et peuple, quant à la position constante et honorable de l’Algérie qui n’a eu de cesse de soutenir la cause palestinienne officiellement et le droit du peuple palestinien d’édifier son Etat indépendant sur les frontières de 1967 avec El Qods pour capitale”, ajoute le communiqué.

Le ministre palestinien a salué, dans ce sillage, les efforts continus de l’Algérie pour le renforcement de l’union nationale palestinienne, affirmant l’adhésion des parties palestiniennes concernées à ces louables démarches en vue d’atteindre les objectifs escomptés, lit-on dans le document.

Pour sa part, Ramtane Lamamra a réitéré “l’attachement de l’Algérie aux principes de la légalité internationale et son rejet de la logique des deux poids, deux mesures, pour la gestion des crises menaçant la paix et la sécurité dans le monde ».

Le Chef de la diplomatie a insisté également sur “la nécessité de placer la cause palestinienne au cœur des priorités de la communauté internationale dans l’objectif de relancer le processus de paix et aboutir à une solution juste et durable, conformément aux résolutions onusiennes y afférentes et à l’initiative de paix arabe”.

L’Algérie confirme à la Palestine ses relations de fraternité, de solidarité et de militantisme

Au terme de l’audience, les deux parties ont convenu de poursuivre la concertation et la coordination dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances aussi bien bilatérales que multilatérales.

S’exprimant à la presse à l’issue de la rencontre, Ahmed Majdalani a déclaré que “la première phase du dialogue national inter-palestinien que l’Algérie avait abritée à l’initiative du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a été couronnée d’un grand succès”, ajoutant que les efforts se poursuivaient pour établir une feuille de route qui sera soumise au prochain sommet arabe qu’abritera l’Algérie les 1 et 2 novembre 2022″.

Egalement membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), le responsable palestinien a indiqué que le prochain Sommet arabe se veut “important et central” pour la partie palestinienne et “nous veillons à la réussite de ce sommet, surtout qu’il est un sommet de la Palestine, au moment où l’on observe un empressement pour la normalisation” avec l’entité sioniste.

“Ce Sommet est à même de rassembler le Monde arabe sur la base de l’initiative de paix arabe lancée à Beyrouth en 2002”, a-t-il jugé, mettant en avant le grand rôle de l’Algérie dans le soutien de l’action arabe commune.

Par ailleurs, le ministre palestinien a fait part de la participation du président palestinien, Mahmoud Abbas aux festivités commémorant le 60ème anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie, à l’occasion duquel, a-t-il dit, l’Etat palestinien émettra un timbre poste spécial.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.