Egypte : Lancement d’une plateforme de 380 millions $ pour la réalisation d’opérations dans le secteur de la santé en Egypte et en Afrique subsaharienne
#Covid19 #Economie #Sante #UnionEuropeenne #MAROC
Denys Bédarride
jeudi 7 juillet 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 7 Juillet 2022 à 07:30

C’est dans le cadre de son 3e programme d’appui au secteur de la santé, le PASS III, que l’Union européenne a entamé cette semaine un nouveau projet d’appui technique auprès du ministère de la Santé et de la Protection sociale, intitulé « préparation et riposte aux crises ». Ce projet de partenariat a été décidé durant la crise sanitaire pour renforcer les outils de veille et d’alerte sanitaire, de surveillance épidémiologie mais aussi de préparation et de riposte aux éventuelles épidémies et autres urgences de santé publique.

« Je suis heureux de pouvoir rencontrer aujourd’hui l’équipe d’experts qui va travailler auprès du Ministère de la Santé durant les prochaines années pour nous aider à consolider les capacités marocaines de préparation et de riposte aux crises sanitaires en renforçant le cadre institutionnel et organisationnel du système de santé en matière de gestion des crises sanitaires ». C’est avec ses mots que Abdelouahab Belmadani, le Directeur de la Planification et des Ressources Financières a accueilli la nouvelle équipe d’experts techniques arrivée à Rabat le 27 juin.

Très concrètement, lors de cette première prise de contact, Bernard Segarra, gestionnaire en charge des programmes Santé de l’Union européenne au Maroc, a indiqué que « ce projet de partenariat entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne contribuera j’en suis certain à accompagner le ministère de la Santé pour les activités de veille et de surveillance épidémiologique et biologique, mais veillera aussi à renforcer le dispositif de contrôle de l’infection et de la prise en charge dans les établissements de santé ».

Le système national de santé marocain dispose d’une vaste expérience et de compétences humaines et techniques dans la préparation et la riposte aux crises sanitaires. L’expertise apportée par l’Union européenne dans le cadre de ce projet vise à soutenir les progrès faits et à capitaliser l’expérience cumulée par le Ministère dans la riposte aux risques épidémiques, y compris l’expérience acquise durant la gestion de la pandémie COVID19. 

Durant cette crise sanitaire, la création du Centre National d’Opérations d’Urgence en Santé Publique a permis au Maroc de détecter précocement, et d’être en mesure de riposter rapidement et correctement aux urgences de Santé publique.

Source : Délégation de l’Union européenne au Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.