MARO C
#Economie #Entreprises #Industrie #Vehicules #MAROC
Denys Bédarride
mercredi 21 septembre 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Septembre 2022 à 19:18

Catalyseur de la transformation de l’industrie automobile marocaine, le site de Tanger de Renault Group a fabriqué 2 360 000 véhicules depuis son lancement en 2012. Il a permis la montée en puissance d’un écosystème automobile, toujours en croissance.

Inaugurée en 2012 par Mohammed VI, l’usine de Tanger fête ses 10 ans d’existence sur le sol marocain. Elle s’est imposée comme le catalyseur de la filière automobile marocaine. Symbole du partenariat entre Le Royaume du Maroc et Renault Group, cet anniversaire marque également la collaboration entre acteurs publics et privés qui travaillent main dans la main pour le développement de la filière industrielle automobile, 1ère filière exportatrice au Maroc depuis 2014.

L’usine cumule aujourd’hui plus de 2 360 000 de véhicules produits en 10 ans pour plus de 70 destinations à travers le monde. En dotant le site des meilleurs standards mondiaux, Renault Group continue de rendre cet outil industriel plus technologique et performant.

L’usine de Tanger n’a cessé d’évoluer et de consolider son statut d’usine 4.0. Révolutionnaire et symbole du carbone neutre sans rejet d’effluent industriel, l’usine affirme sa position dans le dispositif industriel du groupe. Pour Renault Group, le Maroc est l’un des piliers de sa compétitivité industrielle et un acteur clé du plan stratégique « Renaulution ».

La montée en cadence de la plateforme industrielle de Renault Group au Maroc a permis de lancer un chantier de fond sur l’écosystème automobile.

Ainsi, dès 2016 les accords pour le développement de l’Ecosystème Renault ont vu le jour visant à porter le taux d’intégration locale du groupe à 65% et le chiffre d’affaire sourcé à 1,5 milliards d’euros dès 2023.Le Groupe vise à conforter le positionnement de l’industrie automobile marocaine et du « made in Morocco » à l’échelle régionale et internationale. Le dernier accord, signé en juin pour l’approvisionnement durable en cobalt marocain avec Managem Group, confirme cette dynamique.

Fort de l’expérience de son usine de Casablanca (Somaca), Renault Group Maroc a mis en place un écosystème RH avec pour objectif de recruter, former et faire monter en compétence des milliers de personnes, référence de l’industrie automobile nationale.

La création du premier Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile (IFMIA), fruit d’un partenariat public privé, aux portes de l’usine de Tanger en 2011 en est la meilleure illustration. Il totalise aujourd’hui 2 6234 77 heures de formation. Au fil des projets industriels accueillis dans ses murs, l’usine de Tanger n’a eu de cesse d’accompagner la montée en compétence de ses collaborateurs.

Les équipes tangéroises ont bénéficié de formations techniques et ont acquis de nombreuses compétences dans de nouveaux domaines d’expertise technologique tels que la maintenance robotique ou l’électronique véhicule. Le site tangérois se caractérise également par son activité digitale, connectée et humaine qui lui confère un avantage compétitif fort. 

« La célébration des 10 ans de l’usine de Tanger est l’occasion de revenir sur les accomplissements de ce site exceptionnel et par la même de l’industrie automobile dans le Royaume, du challenge colossal que représentait le démarrage d’une usine greenfield notamment sur les volets humain et industriel, à l’usine de référence qu’elle est devenue aujourd’hui au Maroc et comme pilier du système industriel de Renault Group. C’est aussi une aventure humaine conduite avec passion par tous les collaborateurs Renault Group Maroc et un exemple de partenariat public-privé » souligne Mohamed Bachiri, le directeur général de Renault Group Maroc.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.