Libye : Les revenus pétroliers pour 2021 s’élèvent à 21,6 Mds USD 1
#Analyse #Finance #Gaz #Hydrocarbures #Industrie #Infrastructures #Institution #Petrole #LIBYE
Denys Bédarride
vendredi 28 janvier 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 28 Janvier 2022 à 10:41

La National Oil Corporation (NOC) a déclaré que les revenus nets totaux réalisés en 2021 s’élevaient à 21,6 Mds USD. La NOC annonce par ailleurs que les recettes nettes des mois de novembre et décembre 2021 ont atteint des niveaux record de 4,32 Md USD sous l’effet de la flambée des prix. 

Le communiqué stipule également que des redevances et taxes ont été enregistrées pour un montant de 2,28 Md USD transféré sur le compte du ministère des Finances auprès de la Banque centrale de Libye, avec pour condition que les redevances et impôts soient retenus dans les prochains mois pour la raffinerie du Sud et les projets d’infrastructure conformément aux décisions du Conseil des ministres.

Toutefois, le président du conseil d’administration de la NOC a souligné que la capacité du secteur pétrolier en Libye à investir et moderniser les infrastructures restera faible dans un avenir proche, notamment du fait du manque de moyens budgétaires, et a souligné l’importance des initiatives protégeant les infrastructures du secteur, ce dernier étant un des uniques financeurs du trésor public.

La production du champ pétrolier d’Al- Hakim reprendra en 2022

La Zueitina Oil Company filiale de la National Oil Corporation (NOC), a annoncé préparer la reprise de la production dans le champ pétrolier d’Al- Hakim en 2022. 

Cette reprise fera suite à celle du champ pétrolier de Zella, qui a contribué à environ 3 % de la production totale de la Libye.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *