La Libye sollicite la Tunisie et la Turquie pour s’approvisionner en produits de base suite à la guerre en Ukraine
#Actualite #Agroalimentaire #Alimentation #Ble #Cereales #Economie #Guerre #Institutions #Ukraine #EchangesMediterraneens #EGYPTE #LIBYE #TUNISIE #TURQUIE
Denys Bédarride
dimanche 27 mars 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 27 Mars 2022 à 05:00

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, les tensions liées aux approvisionnements en produits de base se sont exacerbées en Libye. En ce sens des pénuries d’huile et de farine ont été constatées. Ce phénomène risque de s’accentuer du fait des décisions de la Tunisie et de l’Egypte de stopper leurs exportations de produits de base. 

Le Président de la Fédération Générale des Chambres de Commerce Egyptiennes, Ahmed El-Wakil, a déclaré que l’Egypte avait cessé toute exportation vers la Libye pour les trois prochains mois. Ces marchandises comprennent l’huile, les pâtes, la farine, le maïs, les pois chiches et les céréales. 

Ainsi, d’après la chaîne d’information Skynews, la Libye a officiellement demandé à la Tunisie d’être exemptée de la suspension des exportations des produits de base. Par ailleurs, le Directeur du département commercial du ministère libyen de l’économie a indiqué dans une conférence de presse le 14 mars que la Libye a également recours à la Turquie pour couvrir son déficit en huile de cuisson, ajoutant que des efforts sont en cours pour trouver des alternatives d’approvisionnement. 

En somme, le pays souhaite prévenir une crise alimentaire alors que le mois de Ramadan se traduit souvent par une augmentation significative de la consommation.

La Libye et la Tunisie souhaitent augmenter le niveau des échanges commerciaux bilatéraux

Le ministre de l’économie et du commerce, Mohammed Al-Hawij, et l’ambassadeur de Tunisie en Libye, Al-Assaad Al-Ajili, se sont rencontrés le 15 mars afin de discuter de l’augmentation du niveau des échanges commerciaux entre les deux pays. 

Plusieurs mesures ont été ciblées afin de développer une stratégie de coopération économique : 

1) faciliter les procédures commerciales du secteur privé

2) organiser des expositions conjointes en coopération avec les chambres de commerce libyenne et tunisienne

3) créer un centre d’affaires tuniso- libyen pour soutenir les startups des secteurs de la technologie et des services.

Source Ambassade de France en Libye

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.