Maroc : Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a annoncé la mise en place d’une bibliothèque numérique permettant aux lecteurs d’accéder gratuitement à 36 000 livres
#Actualite #BuzzNews #Culture #Education #Enseignement #Gouvernement #Jeunesse #Numerique #MAROC
Agence Ecofin
samedi 7 mai 2022 Dernière mise à jour le Samedi 7 Mai 2022 à 07:30

Le numérique facilite la démocratisation de l’instruction dans les pays africains. De nombreux gouvernements en sont conscients et lancent des mesures et initiatives dans ce sens, afin de booster la qualité et la performance de leurs secteurs de l’éducation.

Le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a annoncé en début de semaine, la mise en place d’une bibliothèque numérique qui permettra aux lecteurs d’accéder gratuitement à près de 36 000 livres. Il s’agit de « diversifier les services numériques des médiathèques, contribuer à la diffusion de nouvelles pratiques liées aux applications des technologies de l’information dans le domaine de l’édition et de la lecture ».

Le gouvernement encourage la population à lire, s’instruire et développer ses connaissances. Un identifiant et un mot de passe seront mis à disposition des adhérents des médiathèques et bibliothèques des centres culturels sous la tutelle du ministère, pour leur donner accès à la plateforme. La bibliothèque numérique leur sera également accessible depuis le confort de leur domicile, précise We Are Tech Africa.

Le lancement du service coïncide avec la célébration de la journée mondiale du livre, le 23 avril, et la journée nationale de la lecture au Maroc prévue le 10 mai. Les statistiques 2019 du Haut-commissariat au plan (HCP) révèlent que seulement 0,3 % de la population marocaine pratique la lecture au quotidien, et que les Marocains ne consacrent que deux minutes par jour à la lecture. Le HCP note également que 55 % des jeunes n’ont jamais pratiqué la lecture, tandis que 33,8 % le font de temps en temps et seulement 11,2 % régulièrement.

L’offre de lecture numérique développée par le gouvernement s’appuiera sur un panel de plus de 400 éditeurs, avec une mise à jour hebdomadaire du catalogue afin d’enrichir le contenu et l’améliorer. Le bilan encyclopédique de la bibliothèque sera structuré en fonction de classes d’âge et du type de contenu.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.