L’Algérie et l’Italie signent 15 accords de coopération dans l’artisanat, l’industrie pharmaceutique, les investissements, la coopération industrielle, les énergies renouvelables  3
#Cooperation #Economie #Emploi #Mediterranee #ALGERIE #Italie
Denys Bédarride
vendredi 22 juillet 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Juillet 2022 à 07:00

L'Algérie et l'Italie ont réussi, à l'occasion de la visite ce 18 juillet à Alger du président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi, à franchir un pas en avant vers l'établissement de relations stratégiques exceptionnelles, à travers la tenue du 4e Sommet intergouvernemental algéro-italien sanctionné par la signature de 15 mémorandums d'entente et accords de coopération dans plusieurs domaines importants.

Au terme de leurs entretiens tenus au siège de la Présidence de la République, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et le Président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi ont coprésidé les travaux du 4e Sommet intergouvernemental qui a été sanctionné par la signature de la Déclaration conjointe et de 15 mémorandums d’entente et accords de coopération dans de nombreux domaines.

Il s’agit de mémorandums d’entente dans les domaines de l’artisanat, de l’industrie pharmaceutique, de l’entrepreneuriat, du développement des investissements, de la prévention et de la lutte contre la corruption, des travaux publics, des start-up, de la coopération industrielle et énergétique, des énergies renouvelables, du développement social et de la solidarité.

Un accord de coopération dans le domaine de la protection du patrimoine historique et culturel, un protocole de coopération dans le secteur de la justice et une Déclaration d’intention dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la coopération diplomatique, ont également été signés.

L’Algérie et l’Italie signent 15 accords de coopération dans l’artisanat, l’industrie pharmaceutique, les investissements, la coopération industrielle, les énergies renouvelables  1

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la signature de ces accords, le Président Tebboune s’est félicité du bilan positif des travaux du 4e Sommet, indiquant que d’importants accords ont été signés dans plusieurs domaines, outre la Déclaration conjointe qui “instituera une nouvelle étape dans la coopération bilatérale de plus en plus efficace et dessine les contours des relations entre deux pays, soucieux de consolider leurs liens historiques profonds”.

Le Président Tebboune a souhaité la bienvenue à M. Draghi qui visite l’Algérie pour la seconde fois cette année, ce qui dénote, a-t-il dit, “la volonté de nos pays de consolider les liens d’amitié et d’intensifier les domaines de coopération”, assurant que cette visite “se veut un pas de plus vers l’établissement de relations stratégiques, et s’inscrit dans le cadre de la tradition de concertation ininterrompue entre les deux pays”.

Le Président Tebboune a précisé que ses entretiens avec le président du Conseil des ministres italien avaient permis d’aborder “les questions bilatérales et les questions d’intérêt commun dans la région du Maghreb, auxquelles nous accordons un intérêt particulier avec nos amis italiens”, faisant part “d’une totale convergence” de vues concernant les grands dossiers.

De son côté, Mario Draghi a affirmé que “l’Algérie est un partenaire très important pour l’Italie dans les domaines de l’énergie, de l’industrie et des affaires, en sus de la lutte contre la criminalité et l’instauration de la sécurité en Méditerranée”.

L’Algérie et l’Italie signent 15 accords de coopération dans l’artisanat, l’industrie pharmaceutique, les investissements, la coopération industrielle, les énergies renouvelables  2

La tenue du 4e Sommet intergouvernemental algéro-italien dénote “le haut niveau des relations bilatérales”, a-t-il ajouté, mettant en avant cet “important acquis, à savoir la signature de nombreux accords et mémorandums d’entente dans les secteurs de la justice, de la solidarité sociale, de l’industrie, de la transition énergétique et de la préservation du patrimoine culturel”.

Evoquant le renforcement de la coopération énergétique entre les deux pays, le président du Conseil des ministres italien a affirmé que “l’Algérie est devenue, ces derniers mois, le premier fournisseur de l’Italie en énergie”, rappelant que le groupe pétrolier Sonatrach avait augmenté le volume de ses approvisionnements en gaz à l’Italie de quatre mds m3 supplémentaires.

Après avoir insisté sur “l’importance des liens étroits d’amitié entre l’Algérie et l’Italie pour relever les défis dans la région”, M. Draghi a relevé l’engagement des deux pays à œuvrer au renforcement de la sécurité et de la paix dans le monde.

Par ailleurs, et dans le cadre de cette visites, des discussions bilatérales entre les membres des délégations des deux pays ont eu lieu concernant plusieurs secteurs, regroupant les ministres des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamal Beldjoud, de la Justice, Garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, et des Travaux publics, Kamel Nasri, et le président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), Tarek Kour, avec leurs homologues italiens.

L’Algérie et l’Italie signent 15 accords de coopération dans l’artisanat, l’industrie pharmaceutique, les investissements, la coopération industrielle, les énergies renouvelables 

Dans le cadre de la poursuite de cette visite, les travaux du Forum d’affaires algéro-italien, ont débuté, lundi, sous la co-présidence du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, et le président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi.

Ce forum, qui se tient au Centre International des Conférences (CIC), sous le slogan “Algérie-Italie : vers une nouvelle approche de partenariat économique”, et qui est marqué par la participation de plus de 500 hommes d’affaires des deux pays, porte sur l’examen des opportunités de coopération et de partenariat entre les deux parties.

Les travaux de ce forum devront se poursuivre mardi à travers l’organisation de quatre tables rondes thématiques portant sur les domaines de “l’Industrie agro-alimentaire, la pêche et l’aquaculture, et équipements agricoles”, “la transition énergétique et les énergies renouvelables”, “l’équipement et l’industrie pharmaceutique” et enfin “les infrastructures physiques BTPH et TIC”.

Source : Algérie Presse Service 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.