Le Maroc inaugure un centre d’innovation agroalimentaire baptisé ‘’CENAM Innovation’’ pour promouvoir une agriculture écologique 1
#Agriculture #Agroalimentaire #Decideurs #Ecologie #Economie #Innovation #Institution #Investissement #Technologie #MAROC
Agence Ecofin
mercredi 26 janvier 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 26 Janvier 2022 à 07:00

Le Maroc s’est doté cette semaine d’un centre d’innovation agroalimentaire dénommé CENAM Innovation, implanté dans la ville de Meknès à 151 km de Rabat. Le pays cherche à consolider et améliorer ses acquis récents dans le domaine, notamment sur le segment de l’agroécologie et de l’agriculture circulaire.

Mohamed Sadiki, le ministre marocain de l’Agriculture, a inauguré le 12 janvier à Meknès au nord du pays, un centre d’innovation agroalimentaire baptisé ‘’CENAM Innovation’’. Le complexe d’un coût total de 28 millions de dirhams (un peu plus de 2,6 millions €), va abriter un hall technologique de 765 m2, avec un labo, 6 chambres froides, une laverie et une décharge, entres autres. Il vise à former et soutenir les agropreneurs et promouvoir une agriculture écologique.

Le lancement s’est fait à l’occasion d’un atelier international sur l’agriculture circulaire. Le ministre a déclaré que le centre « encourage l’innovation dans le secteur agricole et l’amélioration de la qualité de la production, ainsi que la multiplication de l’investissement en recherche-développement ».

Un centre dont la création est une étape du plan « Génération Green 2020-2030 », lancé par le Roi Mohammed VI en 2020, vise à terme, l’amélioration des conditions de vie de la classe moyenne agricole et l’instauration d’un équilibre socioéconomique dans les zones rurales du pays.

L’agriculture constitue le premier pilier de l’économie marocaine, avec une moyenne de 14% de contribution au PIB et 38% de la fourniture d’emplois, selon un rapport gouvernemental daté 2019. Les performances du secteur ont évolué de façon notable, avec le plan Maroc Vert appliqué par le gouvernement depuis 2008.

CENAM Innovation sera piloté par l’Institut national de recherche agronomique, en partenariat avec l’Office national du conseil agricole (ONCA). Des accords de partenariats ont aussi été signés avec Morocco Foodex, ainsi que l’association Agropole innovation de Meknès (Agrinova). Pour Mohamed Sadiki, c’est une « interface entre les professionnels de l’industrie agroalimentaire et l’innovation, qui va contribuer au développement de la chaine de valeur du secteur ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.