Tunisie : Quelle est la composition du nouveau gouvernement ?
#Actualite #Ecologie #Economie #Industrie #Innovation #Numerique #TransitionEnergetique #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 13 juillet 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Juillet 2022 à 07:30

La Stratégie Industrielle et d’Innovation horizon 2035 a été officiellement présentée le 6 juillet 2022 lors d’une conférence nationale rassemblant plus de 500 personnes en présence de la Cheffe du Gouvernement, Nejla Bouden, et la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, Neila Gonji. 

Cette stratégie vise à rendre la Tunisie plus apte à faire face aux défis majeurs que représentent les transitions écologique et numérique tout en lui permettant d’améliorer la compétitivité et le rayonnement international de son industrie nationale. 

Afin de faire de la Tunisie un nouveau pôle d’excellence régional à l’échelle euro-méditerranéenne, la stratégie prévoit 4 axes de travail : la mise en place d’un environnement d’affaires davantage favorable aux investissements, l’encouragement à l’innovation dans les entreprises, le soutien à leur internationalisation ainsi que le développement de leur spécialisation dans le but de faire émerger de nouveaux avantages concurrentiels dans des secteurs porteurs (aéronautique, électronique, agroalimentaire, pharmaceutique etc.). 

Poursuivant un objectif de croissance durable et ambitieux, la nouvelle stratégie a réaffirmé l’importance de l’inclusion régionale et a souligné l’efficacité des partenariats public-privé dont elle encourage le développement. Un PPP dans le secteur des composants automobiles a été signé lors de cette présentation.

Les trois panels organisés à la suite de la présentation de la nouvelle stratégie ont permis des échanges sur les nouveaux modèles de développement industriel envisageables par la Tunisie (numérique, vert et régional). 

Rassemblant ministres, représentants d’organisations internationales et chefs d’entreprises, ces derniers ont mis en évidence le caractère primordial d’un meilleur investissement dans les infrastructures, la formation et la recherche afin d’accélérer développement de l’économie tunisienne. 

Source : Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.