Egypte : Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi a décidé de l’augmentation du salaire minimum des fonctionnaires du pays 1
#AnalyseEconomique #Budget #Croissance #Economie #FMI #Guerre #Russie #Ukraine #EGYPTE
Agence Ecofin
vendredi 15 juillet 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Juillet 2022 à 07:30

Le pays le plus peuplé du monde arabe a réalisé une croissance économique de 6,2% au cours de l’exercice 2021/2022 qui s’est achevé le 30 juin dernier.

Le gouvernement égyptien table sur une croissance économique de 5,5% durant l’exercice 2022/2023 (1er juillet-30 juin), a annoncé la ministre de la Planification et du Développement économique, Hala Helmy el-Saïd, le 5 juillet.

La responsable a également révélé que son pays a réalisé une croissance économique de 6,2% au cours de l’exercice 2021/2022 achevé le 30 juin dernier.

Durant cet exercice écoulé, le déficit budgétaire a reculé à 6,1% contre 6,8%, au cours de l’exercice précédent, alors que le coût du service de la dette a représenté 32,8% du Budget de l’Etat contre 35,8% au cours de l’exercice 2020/2021

En juin dernier, la Banque mondiale a relevé ses prévisions de croissance pour l’économie égyptienne en 2022 à 6,1 %, contre une précédente prévision de 5,9 % annoncée en avril.

Pour 2023 et 2024, l’institution financière multilatérale prévoit des taux de croissance respectifs du PIB réel de l’Egypte de 4,8% et 5%.

En mai dernier, le Premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, avait annoncé que le pays devrait parvenir « dans quelques mois » à un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sur un nouveau programme de financement de plusieurs milliards de dollars, destiné à immuniser l’économie contre les chocs extérieurs liés au conflit russo-ukrainien.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.